Altissimo - L'escalade pour tous

Art‘issimo

AltiShop Youtube Facebook

Nos salles d’escalade sont avant tout des lieux de vie et de détente, et nos murs accueillent régulièrement des expositions d’art : peintures, photographies, sculptures ou objets insolites, notre curiosité est sans limite !

Patrick Pichard - Pyrénicimes - Altissimo Toulouse Saint Martin / novembre 18


Autobiographie : Passionné de paysages et de nature , je parcours ma région, la France et le monde entier à la recherche de la lumière que j’essaie de capturer à l’aide de mon fidèle réflex.
 
Lumières de Patagonie :
En Argentine, du mythique Fitz-Roy au Canal de Beagle ou au Chili, du parc Torres del Paine à la Terre de Feu, la lumière de Patagonie est extraordinaire. Sur ces terres hostiles à l’homme où le vent souffle régulièrement à plus de 100km/h, où l’on croise des manchots royaux, des vigognes ou des condors, les Andes ont créé une barrière naturelle opposant la sécheresse de la pampa argentine à la luxuriance des forêts chiliennes. Un mois de pérégrination m’a permis de capter ces lumières uniques et éphémères sur des paysages grandioses.

Sylvain - Altissimo Grabels / octobre 2018


Passionné de photographie depuis toujours, je me suis réellement lancé il y a 6 ans.
Parfait autodidacte, j’ai pris le temps d’étudier de nombreux ouvrages de référence. 
Seul le temps, la pratique et (surtout) les erreurs permettent d’acquérir les compétences nécessaires à la prise de plaisir en photographie.
Si désormais je visite la France et l’Europe en quête de patrimoines oubliés et figés dans le temps, j’ai au préalable expérimenté tout un éventail de techniques et domaines. La pose longue, la photographie de rue, animalière, sportive et le paysage sont autant d’expérience qui m’ont permis de me forger et de me focaliser sur ce qui me passionne vraiment : L’Archéographie.

Phil Bence - Altissimo Metz / octobre 2018


La spéléologie est tout simplement le fil de ma vie depuis plus de 25 ans.
Cette activité me permet de vivre des moments forts, marquants, de voyager dans des endroits incroyables et inhabituels.

Le monde souterrain est à la fois riche, complexe, fascinant. Il suscite la curiosité des gens et permet de faire des rencontres humaines authentiques.

Même si la cavité est proche de chez moi, sous terre, on rentre tout de suite dans une autre dimension, un autre monde sans réseau et ça fait du bien…

Je fais de la photo depuis 2005 pour le plaisir de ramener et partager les souvenirs de ces moments privilégiés.
Ce que j’aime avant tout c’est L’EXPLORATION : découvrir, inventer (on dit comme ça) de nouveaux passages, avoir la chance et le privilège de parcourir un territoire vierge, totalement inconnu, pour la première fois ; une sensation forte difficile à décrire.
Il faut le vivre pour en ressentir toute l’intensité.


Andy Weten - Altissimo Odysseum - Octobre / Novembre 2018


Andy Weten est un artiste photographe basé à Montpellier.
Il fabrique des images depuis 2007 après être passé par des écoles d’arts plastiques et arts appliqués.

Du 1er octobre à fin novembre il expose dans les espaces de votre salle Altissimo Odysseum des images d’hier et d'aujourd’hui. 4 portraits numériques sont présentés dans les espaces du bas, présentant le goût de l’artiste pour les portraits originaux, décalés mais toujours dans le soucis de faire de belles images. A l’étage il présente sa dernière série « de dos » à travers 6 tirages A4. Cette série réalisée à l’argentique en noir blanc et shootée dans la rue est une autre façon de montrer l’attrait de l’artiste pour le portrait, mais cette fois de dos.

Fabienne Leberrigo - Exposition Altissimo Toulouse Montaudran - sept 18


Libre cours
Ses toiles abstraites chahutent les courbes, les couleurs et expriment une sensibilité très intuitive. 
 
Pour une approche plus libre de la toile, Fabienne travaille essentiellement a l’huile ou a l’acrylique sur du papier kraft et riz qu’elle maroufle ensuite sur ses toiles. 
 
Contact:
- 0688279275
- fabienne.petitpierre@hotmail.fr

Havard - aout 2018 - Altissimo Saint Martin


De le liberté des mers

Telle est la ligne directrice qui édicte les rouages de cette recherche estivale.
Havard travaille sur le trait depuis plus de 15 ans. Après avoir orienté ses recherches sur les quatre éléments et l’alchimie, son regard se porte, désormais, sur les psychismes des mers et océans.
La liberté de circulation est au cœur de ses interrogations, effectivement. Frontière, ou sans frontière, la libre circulation est ce questionnement mis en question par la forme graphique.
Le trait qui court, scrute, donne forme à toute la trame des possibles, dans la souplesse de l’adaptation à toutes les contraintes.
Une victoire assurée d’un défi secret. La mer, veille.


Estelle REGENT - Altissimo Toulouse Saint Martin - juin / juillet


« Je prends une feuille (je pars dans le désert) et un stylo à pointe très fine (mon dromadaire). Je me lance, sans croquis, sans ébauche... Je veux garder toute la magie du premier jet, avec ses défauts et la force de l'unique trait de pinceau.
Le dessin est souvent une étape laborieuse : je ne suis pas sûre de savoir dessiner mais ça n'a pas d'importance. J'ai besoin d'être concentrée, d'être toute entière à ce que je fais. La couleur intervient comme une récompense, un cadeau, un pur plaisir !
J'ai une pente naturelle à peindre des arbres en fleurs. Dès que j'en vois un, en promenade, en ville, derrière ma fenêtre, j'ai l'appel de la forêt. Je fais aussi des feuilles, beaucoup de feuilles, comme la toile de mon métier à tisser ... un vrai travail de moine !
Le petit personnage omniprésent ? Témoin ou acteur malgré lui ...
Pourquoi je dessine ? Mystère. Mais nécessité, encore et toujours. Un dessin heureux est le berceau d'une harmonique ...
Parler de ma peinture, je ne sais pas. Je laisse faire ceux qui la regardent ... »
Bio
née en 1974 à Annecy. Aime depuis toujours créer avec ses mains. Apprentissage des Arts Plastiques au collège et au Lycée, puis aux Beaux-Arts de Saint-Etienne, puis sur les routes indonésiennes.
Vit et Travaille aujourd'hui en Hautes-Pyrénées, en pleine nature.
Contact
http://www.estelleair.com/

Olivier LAURENT - Altissimo Toulouse Montaudran - juin / juillet 2018


Olivier Laurent est photographe, il décide fin 2016 de partir en Mongolie pour passer 3 semaines dans le parc national Hustai parmi un groupe d'écovolontaires. 
A travers cette exposition, il vous fait partager ce qui l'a le plus marqué : les paysages, immenses, et le lien précieux qu'a le peuple nomade avec son mode de vie.
 
Site Internet : http://www.olivierlaurentphotos.fr/3-semaines-en-mongolie/

Well Rimo - Altissimo Montpellier Odysseum - Mai Juin 2018


Artiste originaire de côte d'Ivoire Well Rimo a dû fuir son pays, où il s'est retrouvé dans un contexte d'insécurité et de menace, pour trouver refuge en France.
A travers ses toiles il témoigne d'une partie de l'Histoire et de son histoire. Il peint quotidiennement et ne peut se passer de cet art.


Caroline Ciavaldini et James Pearson - Altissimo Marseille


Nos Ambassadeurs Caroline et James nous font partager leur quête d'un monde vertical dont les paysages et les lumières sont parfois à couper le souffle..Enjoy

Sandra MELONI - Altissimo Lille - mai / juin 2018


« La beauté est dans les yeux de celui qui regarde. » - Oscar Wilde, écrivain

De parents voyageurs, enfant voyageur, pour le moins dans mon cas c’est bien cela ! 
Voyager, c’est apprendre, c’est grandir, c’est découvrir et s’émerveiller. Voyager dans la rue, voyager en France, voyager en Europe, voyager dans le monde entier, quelque soit l’échelle, le voyage nous ouvre les yeux sur le monde qui existe à côté de notre quotidien.

« En photographie, ce n’est pas le photographe qui est important. » - Yann Arthus-Bertrand, photographe 

La photographie est une pose dans la vie. La mémoire est là bien-sûr, et l’important est de profiter de l’instant présent mais la photo elle, va retranscrire exactement la sensation que nous procure le paysage. Là où la mémoire se détériore, la photo reste intacte, elle nous rend mélancolique, heureux et fier. 
Pour avoir de belles photographies, pas besoin d’aller loin, il suffit de sortir de chez soi.

Odile Girard - Altissimo Lille - mars /avril 2018


Artiste peintre depuis plus de 20 ans, Odile Girard a été formée à l'institut d'art d'Isabelle Venet, l'Atelier du Petit Chevalet, à Lambersart. Elle tire ses influences de l’impressionnisme et du fauvisme. Mais c’est Edward Hopper qui a le plus marqué l’artiste par ses œuvres et son traitement particulier de la lumière.
Que ce soit dans des portraits ou des nus intimistes, des paysages déclinant la douceur de vivre, son travail porte essentiellement sur la couleur et la lumière.
À l’aquarelle, à l’huile, à l’acrylique, c’est souvent la mer, et plus particulièrement le jeu des reflets sur les vagues, que l’artiste cherche à saisir. Ou bien encore l’intimité d’un après-midi ensoleillé.
Odile propose des cours d’arts plastiques dans son atelier à Mouvaux. Car, pour elle, transmettre son savoir donne un sens supplémentaire à son travail d’artiste.


MA.SA - Altissimo Toulouse Montaudran - avril / juin 2018


"Entre le visage animal et les expressions humaines.
L’essence même de se travail questionne l’identité humaine, qu'est-ce que l'homme ?
Est-ce que nous sommes sauvages ?
Peut-on voir tout le caractère d'une personne, tout ce qu'elle est véritablement juste en regardant son apparence extérieure?
Clairement non. Chacun est capable de saisir ça.

Mais en même temps, la réponse à la question ne pouvait pas se réduire à un simple "non".
Il fallait que je la creuse, que je l'oppose à autre chose. Et l'animal est apparu, comme révélateur de l'homme.
Ici, l'homme perd son identité, sa figure humaine pour la retrouver dans tout autre chose que son visage : ses expressions.
Voilà la première phase de mon travail, hybrider l'homme et l'animal afin d'exprimer à la fois l'extériorité et l’intériorité de chacun d'entre nous.

Après tout, nous ne sommes pas qu'une enveloppe de chair, il y a aussi les pulsions, l'instinct, tout ce qui nous anime.
La figure animale vient rendre compte du caractère intérieur de l’homme, il symbolise l’instinct sauvage et l’impulsivité."